La puissance de Gaïa

Coucou ma Jolie Déesse,

Dans cet article, je te parle de Gaïa, du réchauffement climatique et d’une reconnection à soi nécessaire à l’accueil du nouveau Monde. Prête ?

Un article court mais qui me touche au plus profond de mon être puisqu’il met en lumière un aspect du réchauffement climatique que l’on oublie. Le problème est bien réel, mais agissons-nous de la meilleure manière ? N’avons-nous tout simplement pas compris le message de Gaïa ? Est-ce bien utile de souhaiter s’occuper de notre planète alors que les femmes et les hommes oublient de s’occuper d’eux-mêmes – d’abord ? Gaïa est la puissance féminine sacrée de notre Univers. Elle est parfaitement consciente. Elle nous parle et nous envoie des messages. Cependant, elle va mal.

Est-elle tout simplement en train de nous renvoyer à notre propre mal-être ? A l’oubli et l’irrespect de notre essence féminine intérieure ? C’est peut-être en répondant à la question de « Pourquoi » et non de « Comment » que le réchauffement de Gaïa disparaîtra. Le « pourquoi » cherche à comprendre le problème à ses racines (il représente l’énergie féminine) alors que le « comment » cherche à résoudre le problème par l’extérieure (il représente l’énergie masculine). Posons-nous davantage de « Pourquoi » que de « Comment ». Pour soi-même et pour Gaïa, une introspection est nécessaire afin qu’un nouveau Monde prenne place, plus équilibré et plus beau. En prenons soin de nous, et plus précisément de notre essence féminine, nous prendrons naturellement soin de Gaïa.

Écoutons le message de Gaïa transcrit par @lulumineuse_belight :

“On se bat pour moi, je ne souhaite pas cela. On crie pour moi, je ne souhaite pas cela. On a peur pour moi, s’il vous plaît, je ne veux pas de cette peur. Je sais très bien ce que je fais. Je suis en plein accouchement et mes contractions vont se rapprocher de plus en plus. Mais ne croyez pas que parce que je change de cycle, je meurs. Au contraire, comme je suis heureuse de grandir ! Comme je suis heureuse de rejoindre mes grandes sœurs ! C’est une immense joie pour moi ! Mes enfants ne semblent pas comprendre ce qui m’arrive. Ils ont peur pour moi, ce que je suis en mesure de comprendre. Mais avant de s’occuper de moi, c’est d’eux-mêmes qu’ils doivent s’occuper.

Si je change, ils doivent également changer. Ces changements se passent en moi de la même manière dont ces changements doivent se passer en eux. Ne marchez pas pour moi, mais marcher pour vous ! Il n’existe pas de plus grande pollution pour moi que celle de votre colère, votre rage, votre tristesse, votre stress, vos anéantissements passagers, même si d’extérieur vous êtes silencieux. Il n’y a pas de plus lourd fardeau pour moi en ce moment que ce que vous vous faites en vous. J’attends de vous que vous entrez dans votre propre accomplissement ! Dans votre joie !

N’attendez rien des autres, mais attendez tout de vous ! Les lois universelles ne sont pas dictées par l’extérieur. Elles sont toutes en vous. Vivez comme vous avez envie de vivre ! Vous êtes capables de créer de magnifiques projets qui contribuerons à mon évolution et à la vôtre. Surtout dans la santé et l’éducation. Ce sont deux clés majeures au changement et ces domaines sont bien plus vastes qu’il n’y paraît à vos yeux.

Ne restez pas effrayés à l’idée du monde que vous laisserez à vos enfants, construisez-le dès maintenant avec eux ! Ce monde que vous souhaitez doit d’abord être en vous ! Cette paix que vous attendez doit d’abord être en vous ! Cette fraternité que vous cherchez doit d’abord être en vous, dans vos pensées ! Tout ce que vous souhaitez, doit être dans un premier temps établi en vous. C’est la fondation de toute transformation durable. Tirez votre courage du cœur, votre sourire de l’intérieur, votre générosité de l’espoir et votre créativité de l’amour.”

J’espère que les mots de Gaïa t’ont inspiré et t’ont offert une autre perspective sur la force de notre planète Terre. Discutons en commentaire, sois libre de me donner ton avis Jolie Déesse !

Bisous, Eloïse 💓

Ps : sublime photo de couverture by @jaquib

Laisser un commentaire